Coloquinte

Stacks Image 760
Habitat et fréquence
Cette plante est indigène des déserts d'Afrique et de Syrie.
Elle s'est acclimatée aux climats moins secs et on la retrouve à présent à l'état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen et en Asie.
Elle est cultivée en France, notamment pour l'homéopathie.
Stacks Image 761
Caractéristiques générales de la plante, des feuilles et des fleurs
Le chicotin est une plante vivace à tiges rampantes ou grimpantes, grêles, vrillées, à poils courts.
Les feuilles de 5 à 10 cm sont alternes, pétiolées, vertes au dessus, blanchâtres en dessous. Leur limbe est divisé en 5 lobes dentés et obtus.
Les fleurs sont petites, jaunes, monoïques, isolées. Les fleurs mâles comportent 5 étamines dont 4 soudées 2 à 2 et une libre. Les fleurs femelles comportent 3 rudiments d'étamines sur un ovaire infère, ovoïde.
Stacks Image 762
Forme et maturation du fruit
Le fruit est sphérique, d'un diamètre de 5 à 10 cm, lisse, verdâtre puis jaune à maturité. La chair, à l'intérieur d'une écorce mince et glabre, est spongieuse, blanche, inodore et très amère ("amer comme chicotin"). Elle contient de nombreuses graines ovoïdes et aplaties, de couleur variant de l'orange au brun noirâtre.
Stacks Image 18
Toxicité
Toute la plante est toxique, mais en particulier le fruit qui risque d'être consommé en quantité.
  • Par H. Zell [CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons
  • Par H. Zell [CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons
  • Par H. Zell [CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons

Données pharmacologiques

  • CompositionCertaines espèces de la famille des curcubitacées contiennent des principes amers toxiques, les cucurbitacines, qui sont des triterpènes tetracycliques. Ils sont présents dans toute la plante à concentrations variables car ils se forment localement dans les tissus lors de la croissance. Ils sont généralement sous forme glycosylée et associés à une ß glucosidase très active.
    A noter dans cette famille que les graines de Curcurbita pepo L. ne sont pas toxiques et contiennent des dérivés stéroïdiques indiqués dans les troubles de l'hypertrophie de prostate, après vérification de son caractère bénin.
  • SymptômesL'ingestion de grande quantité malgré l'amertume du fruit provoque des diarrhées pseudo-membraneuses sanglantes très violentes, des vomissements, dans un état confusionnel. On retrouve parfois l'ingestion de lait concomitante dans ces intoxications, en utilisation traditionnelle de certains pays.
    Les feuilles et fruits sont mortels pour les moutons.
  • ConfusionsPastèque.
    Concombre, courgette lorsque le fruit est immature.
  • Anciens usages thérapeutiquesLe fruit, débarrassé de son écorce, servait autrefois comme purgatif drastique ou vermifuge selon la dose.
    On retrouve son usage en Angleterre pour les affections hépatiques (pilules d'Abernethy notamment, très utilisées avant que la "crise de foie" n'atteigne la France).
    Il a aussi été utilisé dans les affections génitales notamment la syphilis.
  • Show More

Fiche signalétique

  • Nom(s) commun(s)Coloquinte
    Chicotin
    Concombre par confusion
  • Nom latinCitrullus colocynthis (L.) Schrader
  • FamilleCucurbitaceae
  • Toxicité
  • Show More

Le site des plantes toxiques