Stramoine épineuse

Stacks Image 760
Habitat et fréquence
On la rencontre sur les sols sablonneux ou argileux riches en nutriments : terrains vagues, jardins, le long des champs, le bord des chemins, les vignes. D'origine orientale, on la trouve surtout aujourd'hui dans les régions tempérées et subtropicales.
Stacks Image 761
Caractéristiques générales de la plante, des feuilles et des fleurs
C'est une plante herbacée annuelle robuste atteignant 0,30-1 m de hauteur, à tige arrondie dressée, le plus souvent fourchue : la tige principale épaisse se ramifie en se divisant chaque fois en deux. La plante dégage une odeur dite "vireuse" surtout par temps très chaud. Les feuilles, très grandes (10-20 cm en bas), sont relativement molles, un peu visqueuses et vert sombre, longuement pétiolées, à peu près glabre, ovoïdes ou en forme de pointe de lance. Elles sont émarginées et bordées de grosses dents inégales, découpées en lobes triangulaires aigus à nervure saillante sur la face inférieure. Elles sont alternes et asymétriques à la base. Les fleurs blanches (var. stramonium) ou +/- violacées ( var. tatula), isolées, dressées, en forme de long tube évasé en entonnoir et terminées par 5 pointes, s'épanouissent à la mi-journée et fanent le soir même. De 6 à 8 cm de longueur, elle exhale un parfum suave qui attire les papillons de nuit pour la pollinisation et se referme par mauvais temps.
Stacks Image 762
Forme et maturation du fruit
Le fruit est une capsule verte dressée de 20 mm, recouverte de piquants forts, très nombreux (pomme épineuse). Elle s'ouvre par 4 valves incomplètes, vertes avant maturité puis brunes. Les loges contiennent de multiple graines (jusqu'à 400 graines), réniformes, brun foncé (à l'état immature) ou noires ( à l'état mature), de saveur relativement agréable. La taille des graines est petites ( 4-5x2-3x1-1,5 mm) et leur surface est rainurée telles les mailles d'un filet.
Stacks Image 18
Toxicité
Toute la plante est extrêmement toxique, surtout les graines.
  • © Claude Hammer
  • © Claude Hammer
  • © Claude Hammer

Données pharmacologiques

  • CompositionToute la plante est toxique mais la plus grande teneur en alcaloïdes se trouve dans les graines : 0,58% en rapport poids sec. Les deux principaux alcaloïdes tropaniques retrouvés dans le Datura sont la scopolamine et la hyoscyamine : les jeunes plants renferment surtout de la scopolamine alors que les plants plus âgés accumulent principalement de la hyoscyamine.Tous contiennent de l'atropine, mais ce n'est jamais l'alcaloïde principal. Ces alcaloïdes ne sont détruits ni par la dessiccation, ni par la chaleur.
  • SymptômesAprès les 10-15 min qui suivent l'absorption d'environ 30 graines, on observe une sécheresse de la bouche, des troubles visuels, un état d'agitation, une faiblesse musculaire pouvant être accompagnée d'une incoordination motrice, d'une désorientation spatio-temporelle du sujet avec souvent incohérence des propos. Elle peut aussi provoquer des vertiges, une incapacité à rester debout, une forte mydriase, une tachycardie, une congestion du visage, une confusion mentale (paranoïa et agressivité), des diarrhées, une diurèse abondante, des sueurs, une excitation sexuelle, un engourdissement musculaire. Attention 100 graines pèsent environ 1 g et peuvent renfermer 4 mg de scopolamine létale pour l'homme. La forte teneur en scopolamine provoque une sédation d'origine centrale et des hallucinations qui surviennent dès 2 à 4 h après la prise. Ces dernières peuvent durer plusieurs jours. Une hyperthermie (> 39°5C) est parfois présente et le sujet a tendance à se dévêtir ou à boire. On note alors aussi une tachycardie prononcée (souvent > 120 battement/Min voire =150 bat/Min). Le sujet a une sensation de strangulation, une perte de voix est possible ainsi qu'un obscurcissement de la vue. Le sujet gesticule et est pris de délires furieux, de douleurs cardiaques, de paralysie des membres, de convulsions pouvant aboutir à un coma et à la mort.
  • ConfusionsAucune possible étant donné les caractères spécifiques de cette plante. Toutefois en France, il existe actuellement 3 espèces, toute d'origine exotique : D. stramonium L., D. féroce, D. métel (qui se différencie des 2 premières par une capsule pendante et non dressée avec des aiguillons très grêles et non pas forts).
  • Anciens usages thérapeutiquesLa stramoine, considérée comme poison encore plus violent que la belladone, a parfois été utilisée dans les convulsions, le tétanos, la folie, les névralgies, l'asthme, les rhumatismes.
    Elle a surtout la triste histoire d'être la plante des vols et viols.
  • Show More

Fiche signalétique

  • Nom(s) commun(s)Stramoine épineuse
    Datura
    Pomme épineuse
    Pomme de Vallée
    Pomme du diable
    Herbe aux sorciers
    herbe aux magiciens
    Herbe des démoniaques
    Herbe du diable
    Herbe aux taupes
    Chasse-taupes
    Endormeuse
  • Nom latinDatura stramonium L.
  • FamilleSolanaceae
  • Toxicité
  • Show More

Le site des plantes toxiques